Découvrez notre offre cadeau d'entreprise clé en main pour les professionnels. En savoir plus

NOUVEAU! Offrez une carte cadeau

Le blog à Bonbecs

Infolettre sucrée

Catégories

10 article dans la catégorie "bonbon d'antan"

Les bonbons et les français

Bonbons français

Le bоnbоn frаnçаіs еst rісhе еn hіstоіrе еt trаdіtіоn tоut еn étаnt très sаvоurеuх. Vоus роuvеz рrеndrе tоut un tоur dе Frаnсе tоut еn dégustаnt сеs bоnbоns іnhаbіtuеls - сhасun аvес sоn hіstоіrе unіquе. Рrоfіtеz dе vоs bоnbоns.

Lе Саlіssоn

Un саlіssоn еst un реtіt trésоr d'un bоnbоn à dégustеr lеntеmеnt аvес bеаuсоuр dе sаtіsfасtіоn. Сеs bоnbоns еn fоrmе dе dіаmаnt sоnt fаbrіqués à раrtіr d'unе gеléе d'аmаndеs еn роudrе еt lе mеlоn еt sоnt surmоntés dе blаnс glаçаgе rоуаl. Іls sоnt unе sрéсіаlіté d'Аіх dаns lе sud dе lа Frаnсе еt à un mоmеnt dоnné dаns l'hіstоіrе mêmе sеrvі соmmе lе раіn еuсhаrіstіquе dаns lеs églіsеs саthоlіquеs dе lа régіоn.

Lеs Маrrоns Glасés

Се sоnt dеs mаrrоns glасés еntіеrs еt sоnt unе sрéсіаlіté dе lа régіоn dе l'Аrdèсhе, dаns lе sud dе lа Frаnсе. Іls sоnt dеstіnés à êtrе соnsоmmés еn еntіеr tоut соmmе саr іls sоnt bіеn vоus роuvеz égаlеmеnt trоuvеr dеs роts dе сеuх brіsés utіlіsés роur lа сuіssоn. Еn Frаnсе, mаrrоns glасés sоnt соnsоmmés surtоut аu mоmеnt dе Νоël.

Lе Νоugаt dе Моntеlіmаr

Lе Νоugаt dе Моntélіmаr vіеnt du sud dе lа Frаnсе еt еst sаnсtіоnné раr unе АОС (Арреllаtіоn d'Оrіgіnе Соntrôléе). Un рrоduіt quі sе mаrquе аvес l'арреllаtіоn dоіt соntеnіr un mіnіmum dе 30 аmаndеs роur сеnt (оu 28 роur сеnt d'аmаndеs еt 2 роur сеnt dеs ріstасhеs) еt 25 роur сеnt du mіеl. Се nоugаt соllаnt аussі dіsроsе tуріquеmеnt blаnсs d'œufs quі rеnd un еndrоіt аéré, dеs bоnbоns lumіèrе. Νоugаt еst sоuvеnt рrésеnté соmmе l'un dеs trеіzе dеssеrts à сélébrаtіоns dе lа vеіllе dе Νоël еn Рrоvеnсе.

Lеs Раstіllеs dе Vісhу

Сеs bоnbоns durs hехаgоnаuх оnt été dévеlоррés соmmе unе аіdе dіgеstіvе раr un рhаrmасіеn trаvаіllаnt à Vісhу dаns lеs аnnéеs 1800. Іls іntègrеnt lеs sеls mіnérаuх соntеnus dаns l'еаu dе Vісhу еt vіеnnеnt dаns lеs sаvеurs dе mеnthе, dе сіtrоn еt d'аnіs. Реut-êtrе vоus аррréсіеrіеz lеs еssауеr соmmе un ассоmраgnеmеnt à vоtrе рrосhаіn dіх рlаts frаnçаіs.

Lеs Сасhоus

Сеs gоuttеs dе réglіssе оnt été іnvеntés раr un рhаrmасіеn, Lеоn Lајаunіе, trаvаіllаnt à Тоulоusе dаns lа fіn dеs аnnéеs 1800. Lе suссès dе сеttе suсrеrіе еst аttrіbuéе аutаnt à sоn еmbаllаgе іnnоvаnt à sоn gоût. Lајаunіе еu lа brіllаntе іdéе dе соmmеrсіаlіsеr sеs gоuttеs dе réglіssе dаns unе реtіtе bоîtе јаunе sрéсіаlе quі реrsіstе à се јоur, аvес рlus dе 10 mіllіоns dе bоîtеs vеnduеs сhаquе аnnéе.

Lе Веrlіngоt dе Νаntеs

Un bеrlіngоt еst un bоnbоn dur аvес unе fоrmе dе tétrаèdrе іnhаbіtuеllе quі vоus іnvіtе à tоurnеr lеs bоnbоns à рlusіеurs rерrіsеs dаns lа bоuсhе. Іl vіеnt dаns à реu рrès tоutе lа sаvеur quе vоus роuvеz іmаgіnеr еt еst unе sрéсіаlіté dе lа vіllе dе Νаntеs, dаns lе nоrd оuеst dе lа Frаnсе. Іl у а аussі un bеrlіngоt rауé quі еst оrіgіnаіrе dе Саrреntrаs еt lеs dеuх vіllеs соmmе à соmbаttrе се quі étаіt à l'оrіgіnе dе се bоnbоn аmusаnt.

Lа Вêtіsе dе Саmbrаі

Сеs bоnbоns оnt été sоі-dіsаnt іnvеnté à lа suіtе d'unе еrrеur оu dе lа stuріdіté (lе mоt bеtіsе frаnçаіs n'а раs dе trаduсtіоn еn аnglаіs раrfаіt) соmmіs раr un fаbrісаnt dе bоnbоns аррrеntі dаns lеs аnnéеs 1800 dаns lа vіllе du nоrd dе Саmbrаі. Іls sоnt lа mеnthе blаnсhе аrоmаtіséе bоnbоns durs аvес unе bаndе dе саrаmеl sur lе сôté роur аdоuсіr lеur gоût.

Lа Веrgаmоtе dе Νаnсу

Lа vіllе dе Νаnсу dаns lа régіоn nоrd-еst dе lа Lоrrаіnе еst rесоnnu еn Frаnсе роur sа suсrеrіе dе bеrgаmоtе. Веrgаmоtе еst unе sоrtе d'аrbrе оrаngе quі рrоduіt un оrаngé très асіdе, еt іl еst l'еssеnсе mêmе dе l'éсоrсе dе сеttе оrаngе quі еst utіlіsé роur fаbrіquеr сеs саrrés, dеs bоnbоns légèrеmеnt аіgrе.

L'аnіs dе Flаvіgnу

Сеs bоnbоns durs оnt unе surрrіsе à lеur сеntrе - unе grаіnе d'аnіs. Іls vіеnnеnt еn рlusіеurs sаvеurs еnсhаntеrеssеs dоnt rоsе, оrаngе, аnіs, dе réglіssе еt dе mеnthе. Сеs јоurs-сі іl n'у а qu'unе sеulе еntrерrіsе quі fаbrіquе сеs bоnbоns quі sоnt unе sрéсіаlіté dе Flаvіgnу-sur-Оzеrаіn dаns lа régіоn dе Воurgоgnе еn Frаnсе.

Lе Νégus dе Νеvеrs

Unе аutrе suсrеrіе dе lа régіоn Воurgоgnе, сеluі-сі dіsроsе d'un сеntrе dе mоеllеuх аu сhосоlаt еnvеlоррé dаns un rеvêtеmеnt dur dе bоnbоns сlаіr. Сеs bоnbоns sоnt dіffісіlеs à fаіrе еt dоіvеnt êtrе fаіtеs à lа mаіn, еn ајоutаnt соnsіdérаblеmеnt à lеur mуstіquе. Іls оnt été іnvеntés раr un fаbrісаnt dе bоnbоns роur l'Ехроsіtіоn unіvеrsеllе dе 1901 еt sоnt nоmmés d'арrès lа règlе (оu Νégus) dе l'Еthіоріе quі étаіt еn vіsіtе еn Frаnсе сеttе аnnéе.

Chocolats et sucettes, une belle combinaison de bonbons en Espagne

bonbons

En Espagne, il y a plusieurs mots pour bonbons. “Dulce”, “Caramelo”… “Chucheria” fait référence large aux sucreries, aux gourmandises, à ce que notre mamie appellerait peut-être « cochonneries » d’un air sévère. C’est pour cela que, si parmi les sachets colorés et joyeusement illustrés que vous trouverez dans un supermarché espagnol, vous trouvez un sachet de chips de maïs au lieu d’un assortiment de friandises, il ne faudra pas trop vous étonner!

Une famille en tête du peloton

Sur le marché espagnol du bonbon, on retrouve la société familiale « Vidal » en tête de file. Chaque jour, 50 millions de bonbons sont fabriqués dans leurs usines du sud-est espagnol. Au total, Vidal réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’euros, qui n’a cependant pas de grande traction en France. Pourtant, leur présence en boulangerie est une stratégie très efficace, puisque dans ces commerces de pain, les sucettes Vidal connaissent un plus grand succès que Chupa Chups.

En France, les bonbons Vidal sont vendus avec 100% d’arômes et de colorants naturels. On aime!

Vers où se tourner lors d’un voyage en Espagne?

Si vous aimez les friandises, l’Espagne sera un lieu d’abondantes trouvailles, et pas juste de churros! Ses nougats locaux (tourons) et ses chocolats vous émerveilleront – ils vont décidément bien avec un cava bien frais, d’ailleurs!

Vous avez la chance de visiter la région d’Aragon? Le comté Comunidad de Calatayud vous réserve peut-être de bonnes surprises : il cache dans un de ses monastères (le Monasterio de Piedra) un musée du chocolat. Selon la légende, il s’agirait du premier endroit d’Europe où les moines auraient transformé le cacao du Mexique en délicieux chocolat! Si ça ne vaut pas une visite gourmande…!

Puis, lors des chaudes journées d’été, vous voudrez probablement essayer Fresquito, la sucette rafraichissante qui colore votre langue tout en vous laissant une sensation fraiche dans la bouche. On la trempe dans une poudre acidulée et pop! Le plaisir éclate dans la bouche!

Dent sucrée et bonbons belges – un duo décidément grandiose

Les amateurs de friandises pourraient facilement faire collation uniquement de chocolat belge – qu’il vienne d’une grande marque ou d’une marque générique de commerce! – et être complétement, entièrement au 7e ciel durant leur séjour en Belgique.
Mais voyons quand même quelques sortes de bonbons belges, certains considérés des trésors du pays.

Chokotoff, la populaire alliance du caramel et du chocolat

En le déballant, vous pourriez croire avoir là un mignon chocolat belge, mais attention de ne pas le croquer! Ce caramel enrobé de chocolat fut imaginé en 1934 par Côte d’Or et il est devenu le caramel préféré des Belges. À sucer, pour ne pas vous faire mal aux dents – et pour garder les saveurs très, très longtemps.

Caramella Mokatine, le goût qui éveille

Ces bonbons au goût de café sont produits à Anvers et y sont très populaires – chaque année, 500 tonnes de ces caramels sont produits et mangés gloutonnement par les Belges ou exportés en continent américain et ailleurs dans le monde (au Japon, par exemple!).

Je vous jure, ça goûte le bacon! », lance avec confusion un vloggueur anglais l’essayant pour la première fois.

Moui, bon. Il ne sait pas lire le sachet : on l’excusera donc (même si l’ingrédient est dans le nom!).

Napoléon, l’empereur des bonbons

Originaire aussi d’Anvers, le bonbon Napoléon est un de ces trésors des confiseries belges. C’est un incontournable dont on ne cesse de vouloir se remplir les poches, lorsqu’on le trouve en magasin ou lorsqu’on visite la Belgique! Dans sa carapace de bonbon dure aux airs de chewing gum Haribo, le bonbon Napoléon renferme un cœur tendre et acidulé. Aujourd’hui, la recette originale de 1912 est toujours la seule utilisée, à la différence près que la saveur de citron d’alors a vu naitre d’autres frères et sœurs : pomme, réglisse, café et cola sont d’autres goûts adorés par les fans de (bonbons) Napoléon!

Zoom sur les bonbons préférés des Suédois!

Réglisse noire

Qu’est-ce qui est représentatif des bonbons suédois?

À en croire le très populaire site américain Buzzfeed et les différentes vidéos qu’ils mettent en ligne montrant de jeunes américains goûtant avec hésitation différents bonbons suédois, la Suède et ses friandises semble être un monde étrange, inattendu, où rien n’a la saveur à laquelle on s’attendrait. Bien sûr, ils choisissent volontairement un échantillon « extrême » de saveurs et de textures (pour avoir des vidéos d’humour intéressantes, pardi!), mais est-ce représentatif des confiseries suédoises? Pas vraiment, puisque certaines marques choisies ne viennent même pas de Suède!

Voyons un peu voir les bonbons dont les Suédois se réclament vraiment et ceux qu’ils conseillent avec ferveur! Les noms qui reviennent le plus souvent lors d’interrogations du genre sont ceux de grandes compagnies : Malaco, dont on vous parle aujourd’hui, et Marabou, qui livre une gamme de bonbons aux saveurs chocolatées.

Zoo & Le Poisson Suédois de Malaco : les vrais stars du box à bonbons

Fabriqué par la compagnie Malaco, ces friandises sont assez représentatives du sac à bonbons typiquement suédois!

Les « Swedish fish » viennent en plusieurs couleurs: vert, rouge, orange et jaune. Les saveurs y étant associées sont légèrement acidulées et n’étonneront personne : lime et ananas, baies (fraises et framboises), orange et citron. Leur goût de fruit rafraichissant et leur texture ferme ne collant pas aux dents ont contribué à faire des « Swedish fish » une méga-star internationale!

Les bonbons zoo, quant à eux, sont d’une couleur rouge brillante. En forme de singes assis, leur texture est dense et se mastique avec un peu d’effort. Si cela rebute quelques étrangers, c’est peut-être plus par un manque de familiarité avec ce bonbon. Les Suédois, eux, en raffolent depuis bien des années, et ne manquent pas de le conseiller à quiconque leur parle de bonbons typiques de chez eux!

Il existe aussi une version à la réglisse de ces bonbons singes songeurs appelés « Djungelvrål ». Une première expérience avec ces bonbons est parfois surprenante puisque, d’abord salés sur la langue, ils révèlent leur touche sucrée par la suite.

Ainsi, si vous voulez un premier goût des saveurs de bonbons suédois ou si vous cherchez le cadeau parfait à offrir à vos amis scandinaves, les bonbons de Malaco sont un bon point de départ!

Haribo pour petits et grands, ici et ailleurs

En Allemand, le slogan est chanté sur le même air que le slogan français : « Haribo macht Kinder froh – Erwachsene ebenso! », ce qui signifie « Haribo rend les enfants heureux, et pareil pour les plus grands! » Selon notre expérience, c’est un de ces slogans publicitaires qui ne se trompe pas.

Haribo bonbon

Les « Ours d’or », un bonbon culte

Haribo voit le jour en 1920, à Bonn, Allemagne. Le confiseur à qui on doit ce plaisir? Un dénommé Hans Riegel, qui d’ailleurs construit le nom de sa compagnie pour qu’on puisse y retrouver les racines. En effet, Haribo se déconstruit en Ha (Hans), Ri (Riegel) et Bo (Bonn). Subtilement génial, quoi!

Le premier grand succès de cette multinationale fut l’invention de L’ours d’or (Goldbären en allemand), un bonbon de gélatine en forme d’ourson aux multiples saveurs. Ce succès ne se dément pas – si en Allemagne, on peut voir des douzaines de sortes de bonbons Haribo dans n’importe quel supermarché, à l’extérieur du pays, on est au moins sûr de pouvoir trouver ces sympathiques ours souriants!

D’ailleurs, une version végétarienne a été produite afin d’élargir le marché. Ainsi, tout individu qui s’abstenait auparavant de ces friandises (pour raison religieuse ou éthique) peut désormais s’en donner à cœur joie!
Différences entre les pays

À faire un tour en Allemagne, les inconditionnels des Haribos et des « gummybears » remarqueront sans doute une différence frappante : les couleurs de ces ours de gélatine sont beaucoup moins prononcées qu’en France (ou qu’en Amérique)! C’est qu’en Allemagne, aucun colorant artificiel n’entre dans la composition de leur bonbon préféré!

D’ailleurs, lorsqu’il est question d’additifs, on remarquera aussi une différence de goûts. Les Oursons allemands goûtent pour plusieurs meilleurs que ceux exportés. Une note plus forte de fruits – aux États-Unis, en revanche, on sent moins les fruits et un peu plus le goût « artificiel » de ces bonbons. Un « gummybear » rouge goûte, en Amérique… le rouge plutôt que la cerise ou la framboise!

Cependant, pour ce qui est d’autres bonbons Haribo, un avis général veut que les fraises Tagada soient bien meilleures en territoire français que leur variante allemande!

Une niniche par jour, pour garder la pêche pour toujours

Niniches

Maman a toujours dit : « Accepte pas de bonbons des étrangers! ». L’Halloween n’était pas encore un phénomène très populaire en France, alors c’était une recommandation de sécurité assez standard.

C’est qu’elle savait que, sans cette consigne très claire, n’importe qui aurait pu attirer son enfant avec un paquet de niniches – surtout si les saveurs présentées contenaient les fameuses niniches caramel et chocolat ou lait de fraise!

Les nombreuses saveurs des niniches

Vous savez comment, dans Harry Potter, tous les sorciers sont sans cesse amusés par la quantité de dragées aux saveurs excentriques et parfois complètement immangeable? Ce n’est pas avec le goût de poubelle qu’on essaie de faire une comparaison, loin de là. C’est plutôt avec l’engouement créé par la diversité : ces enfants étaient prêts à risquer un goût horrible parce qu’ils s’amusaient et qu’ils ne rechignaient pas les nouvelles expériences!

Les niniches sont un peu comme ça. Avec 30 saveurs de fruits et 20 saveurs de caramels et des tonnes de variations, chaque assortiment de niniche était un peu une découverte du monde. Et c’était plus facile pour les mamans de faire manger des fruits à leurs enfants en disant que c’était « le même goût que les niniches. »

Des friandises renommées

Ces sucettes rondes et allongées sont nées à Quiberon en 1946, les niniches sont une des plus grandes réussites de La Maison d’Armorine, « un des derniers paradis gourmands artisanaux de Bretagne ». C’était dans la période d’après-guerre, où l’on reprenait goût à la vie – et au sucre! Les niniches sont immédiatement couronnées « Meilleur bonbon de France ». Le goût authentique de ces friandises, notamment obtenu grâce à de vieux chaudrons en cuivre, a été transmis de génération en génération, pour notre plus grand plaisir.

Cette authenticité délicieuse a d’ailleurs servi à classer les niniches au patrimoine culinaire de France.

Un classique parmi les classiques : la pâte de fruits

Pâte de fruits

Popularité et historique de la pâte de fruits

Avec une histoire s’étirant sur des siècles et des siècles et une popularité qui ne diminue pas, difficile de faire un bonbon plus classique que l’éternelle pâte de fruits! En effet, la pâte de fruit est une friandise commune depuis plus d’un millénaire en France, avec l’Auvergne comme principale productrice pendant la plus grande partie de cette longue période. Aujourd’hui, la Vaucluse a pris la tête de file.

La pâte de fruits est un luxe que l’on s’offre ou que l’on offre en cadeau à Noël, à notre époque. Après tout, c’est souvent une friandise plus « chic » que les autres – surtout qu’en Auvergne, l’ingrédient principal des pâtes de fruits était la crème de la crème, soit de 67% à 100% de pulpes nobles de fruits.

Faire de la pâte de fruit chez soi

Mais, à la base, la pâte de fruits était une façon comme une autre de conserver ses aliments plus longtemps. Pour cette raison, on lui attribuait jadis l’étiquette de « confiture sèche ». Si nos ancêtres étaient capables de réaliser leurs propres pâtes de fruits, vous le pouvez aussi! À essayer donc si :
1) Vous avez un intérêt pour la confiserie
2) Vous êtes patient
3) Vous avez un surplus de fruits (par exemple, la récolte de votre potager ou des arbres de vos amis)
4) Vous êtes curieux

Car, si à la base, il suffit de cuire la pulpe de fruits avec du sucre, il faut être suffisamment intéressé au processus pour ne pas laisser caraméliser la mixture. Il faut aussi avoir la patience de passer du temps au fourneau, puis à attendre quelques jours que le mélange sèche dans des moules prévu à cet effet.

Mais ça demeure une activité intéressante pour quiconque ne sait pas que faire de ses quantités phénoménales de fruits – ou qui a un enfant, puisque ça pourrait être une activité pédagogique intéressante pour eux!
Pour quiconque est trop occupé ou pressé, par contre, il y a bien sûr les merveilleuses box à bonbons!

La réglisse, un bonbon classique… et une plante aux nombreuses vertus

La réglisse

Certains bonbons sont des caméléons des confiseries : ils sont offerts à tout le monde, et tout le monde les aime, inconditionnellement.

Cependant, il y a aussi ces bonbons qui « tranchent » les gourmands en deux. Ceux qu’on aime ou qu’on déteste. La réglisse semble faire partie de ceux-là.

Les merveilles de la plante réglisse

En recherchant « réglisse », vous serez peut-être surpris de voir de nombreux articles sur les propriétés médicinales de la plante du même nom! Et cette réglisse qui pousse surtout dans les sols méditerranéens semble accumuler les bienfaits pour l’estomac : ulcères, digestion, gastrites et syndromes prémensuels, tout y passe! Est-ce pour ça que notre ventre semble réclamer l’ouverture du prochain box à bonbons à la réglisse?

Après tout, la réglisse a une longue, longue histoire. Des millénaires avant qu’Haribo ne commercialise de la réglisse noire en bonbons spirales, la réglisse était utilisée avec de la cannelle et de l’anis pour lutter contre la peste. Ou on la mélangeait à du miel pour soigner la toux, l’asthme et les ulcères. En Europe, nos ancêtres médiévaux obtenait cette racine douce et en usait dans des remèdes pour la gorge et l’estomac.

Et nous, de nos jours, qu’est-ce que nous en faisons? Des bonbons, pardi!

Réglisse noire contemporaine

Notons tout de même que les bonbons à la réglisse que nous mangeons avec tant d’appétit ne sont pas que des concentrés de sucre et d’anis! Comme les réglisses modernes sont toujours faits avec des extraits de plante de réglisse, plusieurs des bienfaits médicaux cités plus haut sont encore valides – et les recherches suggèrent que certaines substances dans la réglisse auraient des propriétés anti cancérigènes!

On espère que ça vous aidera à déguster vos réglisses avec plus de plaisir! Ne voyez toutefois là pas une prescription médicale : chaque bienfait a ses inconvénients, ainsi modération a bien meilleur goût!

Le nougat espagnol : découvrez le touron!

Le touron

Quelles sont les spécialités de l’Espagne, nous demanderez-vous? Rapidement, nous pouvons nommer les plus connues – la paella, le cava, les churros…

Et les tourons. Qui ne reçoivent pas autant d’attention que les churros – en tout cas, nous n’avons pas encore vu de stands spécialisés en vente de churros sur le bord d’une plage française! Toutefois, cela est peut-être dû au fait que le touron, comme nos sucres d’orges et nos pâtes à fruits, ont une période « assignée » : c’est surtout dans le temps de l’hiver et des fêtes de Noël et de fin d’année que le touron fait son apparition, au grand bonheur de tous.

Heureusement pour la curiosité de nos clients, par amour de science, d’aventure, de découvertes nous faisons toutes les recherches nécessaires pour vous renseigner! Si cela signifie que nous devons parfois nous sacrifier et goûter des bonbons étrangers que vous pourriez peut-être aimer, ce n’est qu’un signe de notre grand dévouement.

Évidemment!

Le « nougat ibérique »

Les amateurs de nougats devraient à tout prix rencontrer cette variante espagnole. Le touron est une confiserie à base de miel, de sucre, de blanc d’œufs et d’amandes (entières ou concassées). Un coup d’œil au produit fini – souvent roulé en forme de « tube » ou aplatie en forme de tablette rectangulaire – permet tout de suite de faire la comparaison avec le nougat tel qu’on le connait. Avec sa pâte lisse et riche et son intérieur débordant d’amandes, cette friandise est un délice dont on ne veut plus se passer! Alors le temps de Noël venu, mieux vaut faire ses provisions – ou espérer recevoir beaucoup de tourons en cadeau, emballés séparément ou dans un joli box à bonbons!

Selon les statistiques, l’année 2003 a vu un total de vente de tourons dépassant 27,000 tonnes en Espagne – soit 560 grammes de touron par habitant. Et ce chiffre nous parait délicieusement bon – à quand nos tonnes de tourons?
Et en France?

En France, il y a le touron praliné au miel, qui a un aspect un peu plus huileux et qui fond onctueusement dans la bouche. C’est une spécialité du Roussillon : ils utilisent le touron espagnol croquant aux amandes et le réduise en pâte fine pour le cuire de nouveau et former ainsi une nouvelle confiserie, typique cette fois de leur région. À s’en lécher les doigts!

Friandise intemporelle : lumière sur le nougat

Le nougat

Une friandise typique de Méditerranée

Avec les premières mentions du nougat et des recettes dans les livres arabes du 10e siècle, on comprend que le nougat est un délice qui remonte à loin! Nostradamus lui-même proposait une recette dans un de ses livres à propos de confiture.

Blanc d’œuf, miel, amandes. La proposition est simple, mais elle fait magnifiquement son chemin autour du bassin méditerranéen. Aujourd’hui, les nougats peuvent inclure d’autres ingrédients – fruits secs et arômes sont des ajouts communs à ces friandises qu’on ne peut s’empêcher d’aimer. Mais retournons à notre petit tour géographique.

En arabe, portugais, espagnol, italien et français, chaque pays encerclant le bassin méditerranéen semble avoir son propre nom pour le nougat. Chaque pays connait aussi une entrée différente de cette friandise en son pays. En France, l’arrivée du nougat passe par la Provence. Il hérite des friandises arabes, italiennes et catalanes et, comme ces dernières, devient très étroitement associés aux desserts de Noël.

Nougat de Montélimar

Pour être appelé nougat de Montélimar, les restrictions à suivre sont strictes – la première étant d’être effectivement produit à Montélimar! Il faut aussi suivre la « formule magique » de ce nougat en adhérant aux ingrédients et proportions dictées :
- 30% d’amandes minimum (ou 28% d’amandes et 2% de pistaches)
- Miel composant 25% des matières sucrantes totales
- Blanc d’œuf, arôme de vanille et pain azyme s’ajoute à ce mélange

Sinon, quiconque vend un nougat en lui donnant l’étiquette de Nougat de Montélimar est coupable de fraude. C’est que cette région du Drôme Provençal prend l’authenticité de sa recette traditionnelle très au sérieux! Cela explique d’ailleurs la confiance que vouent les amateurs de nougats à cette indication contrôlée. À chaque bouchée, il y a dans le nougat de Montélimar une promesse de qualité.