Découvrez notre offre cadeau d'entreprise clé en main pour les professionnels. En savoir plus

NOUVEAU! Offrez une carte cadeau

Le blog à Bonbecs

Infolettre sucrée

Catégories

2 article dans la catégorie "halloween"

J'ai mangé tous les bonbons d'Halloween!

Vous connaissez surement les fameuses vidéos de Jimmy Kimmel, qui demande aux parents de filmer leurs enfants. Tous les ans, les parents annoncent la mauvaise nouvelle à leur progéniture : "J'ai mangé tous les bonbons d'Halloween!" Pourquoi les parents sont-ils aussi cruels? ;-)

Nous aurons bientôt le droit à la version 2015!

Connaissez-vous l'histoire de Jack O' Lantern

Bonbonette Halloween

Jack, un forgeron irlandais, ivrogne et avare eut la malchance, de rencontrer le Diable dans un pub, le soir d'Halloween. Ivre, celui-ci a réussi à embobiner ce dernier en lui offrant son âme en échange d'un dernier verre. Le diable prit alors l'apparence d'une pièce pour payer le tavernier et Jack s'empressa de la glisser dans sa bourse. Jack refusa de délivrer le Démon avant qu'il ne promette de ne pas réclamer son âme avant dix années. Satan accepta.

Dix ans plus tard, Jack le croisa à nouveau le chemin du diable. Le diable voulait bien évidemment sa récompense. Jack lui dit : "Je vais te suivre mais, avant d'y aller, veux-tu me donner une pomme de cette arbre ?" Satan, considérant qu'il n'avait rien à perdre, grimpa sur les épaules de Jack pour prendre une pomme. Jack sortit alors son couteau et grava une croix dans le tronc de l'arbre. Le Malin se retrouva perché sur une branche, dans l'incapacité de mettre la main sur Jack ou sur son âme. Celui-ci lui fit promettre de ne plus jamais lui demander son âme. Se voyant pris au piège, le diable accepta. Personne ne sait comment ce dernier réussit à descendre !

Lorsque Jack mourut, dix ans plus tard, il ne fut pas admis au Paradis à cause de son penchant pour la bouteille, de son avarice et de ses tromperies. Lorsqu'il demanda à entrer en Enfer, le Diable dut le renvoyer car il avait accepté de ne jamais s'emparer de son âme.
"Mais où puis-je aller ?" demanda Jack.
"Retourne d'où tu viens !" répliqua le Diable.
Fouetté par le vent et plongé dans la nuit noire, Jack supplia le Malin de lui donner au moins de la lumière pour qu'il retrouve son chemin. Le Diable, pour en finir avec lui, lui lança un charbon ardent qu'il avait sorti du feu de l'Enfer.
Pour éclairer son chemin et pour éviter que le feu ne s'éteigne sous l'effet du vent, Jack la plaça dans un navet qu'il était en train de manger.
Depuis lors, Jack est condamné à errer dans les ténèbres, sa lanterne à la main, jusqu'au jour du Jugement Dernier. Jack à la lanterne (Jack O'Lantern) est devenu le symbole des âmes damnées.

Lorsque le nom jack-o'-lantern apparut pour la première fois dans un livre, en 1750, il faisait référence à un veilleur de nuit ou à un homme portant une lanterne.
Les gens croyaient que les esprits et les fantômes sortaient de leur tombe pour Halloween, à la recherche de la chaleur de leur ancienne demeure. Les villageois, redoutant de recevoir la visite des fantômes des occupants passés, se costumaient et parcouraient les chemins pour effrayer les esprits.

Ils laissaient également de la nourriture et autres douceurs devant leur porte pour apaiser les esprits afin qu'ils ne s'en prennent pas à leur maison ni à leurs récoltes et passent leur chemin.
Ils se mirent aussi à évider des navets pour leur donner un visage, peint ou creusé, et mirent des chandelles à l'intérieur, dans l'espoir que cette figuration d'une âme damnée ferait fuir les esprits.

La famine de la pomme de terre en Irlande (1845-50) poussa plus de 700.000 personnes à émigrer en Amérique.
Ces immigrants emmenèrent avec eux leurs traditions relatives à Halloween et à Jack o'Lantern, mais on trouvait dans leur nouveau pays moins de navets qu'en Irlande. Cependant, ils se rendirent compte que les citrouilles américaines faisaient aussi bien l'affaire.

De nos jours, la citrouille évidée est peut-être le symbole le plus connu de cette fête.

Texte tiré de Vampire Dark News

Cet article est en relation avec notre thématique "Halloween"